Menu
Accueil > Nos prestations > Financement poste clients > Assurance export

Assurance-crédit export : pour exporter en toute sérénité

Le paiement à l’exportation est une des premières préoccupations des entreprises exportatrices.
L’Assurance-crédit export est une solution qui s’adresse aux sociétés exportatrices qui veulent bénéficier d’une protection financière contre le risque clients dans le cadre de leurs activités commerciales à l’international et ce, quel que soit leur activité
L’assurance-crédit est souvent utilisée dans le crédit-export.
La zone de garantie d’un contrat d’assurance-crédit peut couvrir la France seul, l’export seul ou la France et l’export.

Le mode de fonctionnement de l’assurance-crédit pour les exportations est similaire à celui des opérations domestiques.

Pourquoi souscrire une assurance-crédit pour l’export

Les risques clients sont plus difficiles à appréhender à l’international que sur le marché d’origine. Par ailleurs, les recouvrements peuvent s’y avérer beaucoup plus coûteux, plus complexe et plus aléatoire que prévu.

 

Bon à savoir :

Les compagnies d’assurance-crédit alimentent régulièrement des bases de données internes et confidentielles sur les entreprises dont ils garantissent les encours auprès des assurés.
En clair, si une société occasionne un impayé à un client, l’information est prise en compte dans son évaluation et dans les garanties correspondantes.
Les assurés bénéficient ainsi des informations collectées par les assureurs crédit pour le bénéfice des autres assurés.

Comment fonctionne l’assurance-crédit à l’export

L’assurance-crédit export intègre 3 services :

  • La prévention des impayés : l’assureur intervient à titre préventif en sélectionnant les nouveaux prospects ou clients fiables. Il analyse la santé financière des clients et surveille leur solvabilité
  • Le recouvrement : Il permet d’externaliser le recouvrement de vos créances commerciales à 2R CONSEIL. L’ensemble des démarches de recouvrement amiables ou judiciaires sont pris en charge par un spécialiste pour récupérer votre créance plus rapidement et de manière plus efficace. 2R CONSEIL bénéficie d’un réseau de correspondants internationaux qui bénéficient dans chaque pays d’une parfaite connaissance des usages commerciaux ainsi que de la législation. Ils sont aguerris aux opérations de relance et de recouvrement adaptées aux spécificités locales de votre activité pour chaque pays
  • L’indemnisation : en cas de non-paiement, l’assureur-crédit indemnise l’assuré jusqu’à hauteur de 90 % des montants HT des impayés sur vos clients garantis

5 conseils pour éviter les impayés à l’export

1/ Déterminer et évaluez le risque

Avant toute prospection commerciale, commencez par récolter les informations sur le pays où est situé votre client. Obtenez les chiffres économiques du pays et plus particulièrement ceux concernés par votre secteur d’activité. Notation du pays, moyenne de croissance par an, déficit public, nombre d’impayés, dépendance aux matières premières, taux et évolution du chômage, endettement du pays, maitrise de l’inflation, exportation, importations, nombre de défaillances, solvabilité des acteurs, probabilité de défaut des entreprises, évolution de l’investissement, etc..
Renseignez-vous sur les risques politiques, les risques de conflits, la stabilité des instances politiques, la pérennité des juridictions, etc…
Ayez une bonne connaissance des pratiques commerciales du pays : dispositions légales applicables, réglementation en vigueur, législation, quels sont les délais de paiement, pratique de paiement, les types de contrats, structure juridique des entreprises, etc…


2/ Vérifiez l’identité de votre client

C’est la première chose à faire, avant de démarrer une démarche commerciale. Assurez-vous que vous traitez bien avec la bonne entité commerciale. Analyser les en-têtes de courriers et tous les autres documents à votre disposition (courriers, brochures, sites internet, etc..)


3/ Vérifiez la santé et la solidité financière de votre client

Obtenez un maximum d’informations sur l’entreprise : Nom Commercial, Numéro D-U-N-S, forme juridique, adresse de la société, adresse de facturation, noms des interlocuteurs, dirigeants de L’entreprise, nombre total d’entreprises dans le même secteur d’activité.
Les chiffres clés de l’entreprise : chiffre d’affaires, bilan, actif, passif, marge brute d’exploitation, montant d’encours mensuel maximum sans garantie.
Obtenez via des sociétés d’informations financières les évaluations de la société cible : rating, solidité financière, Indicateur de risque, score de défaillance.


4/ Choisissez des solutions de paiement en fonction du risque

Bon à savoir : avant toute transaction commerciale, faites signez vos conditions générales de vente. A surveiller de près: pénalité de retard, conditions de contentieux.

Pour limiter les risques d’impayés, demandez un paiement à la commande ou un acompte en fonction du risque.
Vous pouvez aussi utiliser la remise documentaire qui consiste à mandater une banque pour remettre la marchandise contre le paiement de celle-ci. Cette solution ne protège pas en cas d’abandon de la commande.
Une solution plus couteuse consiste à utiliser le crédit documentaire irrévocable ou crédoc qui permet dans un délai déterminé et après expédition de la marchandise de garantir le paiement. C’est un engagement pris par la banque qui émet le crédit documentaire et qui contre documents assure la bonne fin du paiement du client.
Cette technique permet de résoudre les conflits d’intérêts entre les parties. Le vendeur est rassuré avant de s’engager dans sa réalisation car il est certain d’être payé. L’acheteur est aussi rassuré car il peut contrôler la qualité de la prestation avant de payer.
Cependant le crédoc présente deux inconvénients majeurs. Il s’accompagne souvent de frais et de commissions qui augmentent le coût de cette solution (environ 5 % du montant garanti). Les multiples échanges documentaires entre les acteurs allongent les délais de mise en oeuvre.


5/ Assurez-vous contre les risques d’impayés

C’est la solution la plus sûre. Pour l’export, il est possible de souscrire à un contrat d’assurance-crédit adapté à l’international. Il permet de vous indemniser en cas d’impayés. Ce contrat d’assurance nécessite au préalable un agrément de solvabilité sur votre client pour un encours déterminé.
Cette solution est aussi accompagnée de plusieurs services : surveillance de vos clients, gestion des contentieux, recouvrement.
Il est possible d’assurer tout ou partie de votre chiffre d’affaires, la prime sera alors calculée en fonction du volume assuré. Les coûts sont calculés à partir de votre chiffre d’affaires et dépendent de plusieurs facteurs : typologie de la clientèle, risque du pays, historique de la sinistralité, etc.
L’assurance contre les impayés apportent aussi plusieurs avantages : Le premier avantage est de garantir jusqu’à 100% les risques d’impayés, de recouvrir les créances et de sécuriser les paiements. Le deuxième avantage est de rassurer l’ensemble des partenaires financiers de l’entreprise : banques, factors, services financiers, etc..
Grâce à une délégation du droit aux indemnités au profit de ces établissements, les lignes de financement peuvent être accordées plus facilement et même dans certain cas être augmentées.

N’hésitez pas à nous contacter par email jfmallozzi@2rconseil.com afin que nous puissions vous adresser le dossier d’étude à nous retourner rempli

A réception, nous le transmettrons à notre spécialiste qui nous retournera l’étude comparative liée à votre dossier

Cette prestation est ENTIEREMENT GRATUITE ET SANS ENGAGEMENT DE VOTRE PART.

Nos
partenaires
2R Conseil
2R Conseil membre de
Logo Club des Entreprises du Pays du Neubourg Logo Club des Entreprises Val Parisis
Contact & renseignements
Siège social
8, allée des Fauvettes
95230 Saint-Leu-la-Forêt
T. 01 39 31 15 45 - F. 09 82 63 58 60
Sur rendez-vous uniquement
56 Rue de la République
27110 Le Neubourg
T. 06 14 16 37 96